Echo Musical Faye d'Anjou   L'Echo Musical de Faye d'Anjou est une formation de 50 musiciens fondée en 1862 par Jean le Perderel, instituteur de son état.
Constitué de cuivres et de percussions, l'ensemble fût baptisé "Fanfare", mais à la fin des années 1940, l'apparition dans ses rangs d'instruments nouveaux appartenant à la famille des bois (flûtes traversières, clarinettes, saxophones...) en fît une Harmonie. Cette métamorphose fût à l'origine d'un épanouissement musical de son répertoire. La diversité de celui-ci confine aujourd'hui à l'Echo Musical, une place particulière au sein de la communauté culturelle de la Vallée du Layon.
Fier de ses 50 musiciens, l'Echo Musical exécute des oeuvres aussi variées que populaires pour le plaisir d'un public de 7 à 77 ans. Sa musique et son ambiance conviviales et festives recueillies au coeur des Coteaux du Layon", s'exportent allègrement hors département, voire hors frontières, notamment grâce à son jumelage avec la Société Royale d'Eben Emaël (Belgique). Grâce à ses nombreuses prestations (animations sportives, apéritifs concerts, fêtes scolaires etc...), l'Echo Musical a su fidéliser un large public, auquel est offert deux concerts annuels en janvier avec plus de 600 auditeurs.
L'assurance de l'arrivée de jeunes talents et le maintien du dynamisme auquel l'Echo Musical est attaché, permet d'envisager l'avenir sous les meilleurs auspices.